Notre métier
L'HYGIENE AU QUOTIDIEN

La société Dombes Hottes Nettoyage est spécialiste dans la mise en propreté et la désinfection des systèmes aérauliques, l'expertise et l'optimisation des réseaux VMC et les traitements antiparasitaires (dératisation, désinsectisation et désinfection).
Avec savoir-faire et expérience, Dombes Hottes Nettoyage vous propose une parfaite connaissance technique de vos installations aérauliques. Un partenaire incontournable dans l'hygiènisation des réseaux de ventilation.

INFORMATIONS

NOS METHODES

Nettoyage de VMC

La maintenance des systèmes de ventilation et de climatisation est primordiale, bien entendu dans les locaux tertiaires à pollution spécifique (hôpitaux, industries chimiques, salles blanches, laboratoires pharmaceutiques, électroniques, l’industrie agro-alimentaire) mais aussi tout simplement dans les immeubles de bureaux, les lieux publics, le résidentiel. La qualité de l’air, préoccupation partagée par tous, passe obligatoirement, dans les locaux climatisés et ventilés, par des installations bien entretenues qui autrement offrent un bouillon de culture idéal aux bactéries jusqu’à être nuisible à la santé.


Lorsque la VMC est arrivée en France en 1964, auréolée des résultats qu’elle avait obtenus en Suède, l’idée forte était qu’elle apportait un confort indéniable en régulant les débits de renouvellement d’air des appartements, quelles que soient les conditions climatiques.
La VMC consiste à provoquer des mouvements afin de procéder à un renouvellement d’air du local.

Deux types de VMC sont à distinguer :

• La VMC simple flux consistant :
- Soit à extraire l’air vicié mécaniquement au travers de bouches d’extraction, l’introduction d’air neuf s’opérant naturellement grâce à la dépression occasionnée par l’extraction ;

- Soit à insuffler mécaniquement l’air neuf, le rejet de l’air vicié s’opérant naturellement grâce à la suppression occasionnée par l’insufflation (pour ambiance peu polluée).

• La VMC double flux consistant à extraire l’air vicié et à insuffler l’air neuf mécaniquement ce qui permet de maintenir précisément les dépressions et les suppressions à l’intérieur des locaux et donc, au moyen d’un échangeur, une récupération d’énergie.

Un système classique de VMC comprend :

• Un groupe mono ventilateur extracteur en caisson ou tourelle,
• Un réseau avec des parties collectrices verticales (avec colonnes) et des parties collectrices horizontales (avec traînasses),
• Un conduit aéraulique comprenant le conduit de liaison et un conduit de raccordement en cas de VMC gaz ,
• Une bouche d’extraction raccordée à un conduit aéraulique mis en dépression et destiné à maintenir la valeur du débit d’air extrait,
• Des entrées d’air mettant en communication un local mis en dépression par une installation de VMC avec l’air extérieur,
• Une récupération de chaleur transférant la chaleur entre l’air extrait et l’air neuf insufflé pour les VMC double flux,
• Une centrale monobloc de récupération de chaleur pour les VMC simple flux.

Quelques Chiffres

• Nous passons en général 90% de notre temps à l’intérieur

• Le climat de l’intérieur est 3 à 5 fois plus nocif que celui de l’extérieur.

• L’Organisation Mondiale de la Santé estime que 30% des bâtiments des pays industrialisés peuvent être considérés comme « malades ».

• Sur 223 bâtiments examinés, représentant environ 225000 occupants, 63% ont des systèmes de ventilation contaminés, 64% ont une mauvaise ventilation, 34% de la moisissure, 9% des bactéries très nocives, 7% des particules en fibres de verre et 3% du monoxyde de carbone provenant des émissions du trafic routier.

• Enfin, il a été constaté que les allergies et les asthmes provoqués par les mites à poussière augmentent continuellement.

Ces quelques données montrent aisément combien il est nécessaire que tous les composants d’une installation soient régulièrement contrôlés et maintenus avec soin par des professionnels qualifiés .

Dépoussiérage & Désinfection

Quotidiennement, à l’intérieur et à l’extérieur, la qualité de l’air que nous respirons a un impact direct sur notre santé et notre performance au travail. A l’intérieur des bâtiments, les polluants les plus fréquemment rencontrés d’origine biologique (acariens, bactéries, virus…) ou chimiques (tabac, aldéhydes, monoxyde de carbone…) sont responsables d’allergies ou d’irritations du système respiratoire et peuvent provoquer des maladies graves.

Quelque soit le type d’entreprise ou d’organisation et bien au-delà des enjeux règlementaires et de productivité, c’est de la santé, du bien être et de la fidélité de nos collaborateurs dont il est question lorsque l’on évoque les enjeux de qualité de l’air au sein des bâtiments.
Le traitement de dépoussiérage, désinfection ou décontamination des circuits de ventilation est donc indispensable pour préserver la santé et la sécurité de tous collaborateurs (tel qu’imposé par le code du travail).

De tels traitements impliquent la mise en place de procédures techniques personnalisées en fonction du milieu concerné :
• Santé (hôpitaux, cliniques, maisons de retraites …)
• Tertiaire (bureaux, commerces, musées …)
• Résidentiel (habitations, hôtellerie … )
• Industries (agro-alimentaires)
• Collectivités (piscines, salles de congrès, cinémas…).

En fonction des environnements, les opérations de traitement assureront :
• Un diagnostic et une évaluation de l’encrassement des réseaux et l’analyse de la nature des polluants
• Le nettoyage manuel ou automatique des réseaux et des centrales d’air par aspiro-brossage filtration et nettoyage des bouches de ventilation
• La désinfection afin de détruire les polluants biologiques, en général agents pathogènes.

Le traitement dépoussiérage régulier des circuits de ventilation constitue une étape essentielle pour garantir :
• La santé des collaborateurs
• La fiabilité des systèmes de ventilation
• L’optimisation énergétique

VMC et CTA

L’opération de maintenance des installations des gaines de ventilation (dépoussiérage, désinfection et dégraissage) a pour objectif de préserver les travailleurs, le public et autres contre les dangers provoqués par les matières résiduelles accumulées dans les conduits de ventilation.

Principes généraux


• Le traitement des réseaux est effectué dans le sens des flux d’air : à chaque fois que l’installation le permet.
• L’obturation temporaire des réseaux : par cloisonnement sera réalisé à l’aide de ballons gonflables ou tampons obturateurs.
• La mise en dépression : soit par le maintien de l’extraction d’origine, soit par la mise en place d’une centrale mobile de traitement d’air équipée de filtres haute efficacité.
• La pose de média filtrants sur les orifices de distribution : sera effectuée le temps nécessaire au traitement des réseaux et à la récupération des particules résiduelles après la remise en fonctionnement de l’installation.
• Le brossage interne des gaines : ce fera à l’aide d’un robot « DRILLER », équipé d’une gaine flexible et de brosses adaptées aux différentes sections de gaines à traiter, possédant une rotation alternative à vitesse variable.
• Les bouches d’extraction et grilles : seront nettoyées et désinfectées par essuyage humide à l’aide d’une solution désinfectante (concept OXITOU (sans chlore ni acide)).
• Les centrales de traitement d’air : ouverture des caissons, création si nécessaire d’une trappe de visite sur les volutes des ventilateurs, dépoussiérage par aspiro brossage simultané des groupes moteurs ventilateurs et de l’intérieur des caissons.
• Les batteries : application par pulvérisation d’un agent nettoyant sur les batteries, rinçage à la vapeur haute pression, récupération des eaux résiduelles par aspiration, séchage à l’air comprimé.
• La filtration : vérification de l’état des cellules filtrantes et changement en sus de celle-ci si nécessaire.
• La rédaction d’un rapport de chantier : facultatif, selon la constatation de dysfonctionnement.
• Le conditionnement des déchets : récupérés lors des travaux en sacs étanches, ils seront évacués par nos soins.

Déroulement des travaux

• Démontage, nettoyage et décontamination de l’ensemble des bouches d’extraction et entrées de gaine
• Remontage des bouches
• Mise hors tension des moteurs d’extraction
• Ouverture du caisson
• Brossage, aspiration et désinfection de la turbine, de la grille de rejet et des parois intérieures du caisson
• Contrôle visuel de l’état de la courroie, des connexions électriques et de l’équilibrage
• Fermeture du caisson et mise sous tension
• Vérification du bon fonctionnement

Produits

Produit certifié conforme aux normes en vigueur.
Bactéricide EN 1040-EN 1276 ; Fongicide EN 1275 ; Virucide NFT 72-181 ; Sporicide NFT 72-230 Actif contre les LEGIONELLES.
Opération limité aux Micro organismes

Matériels

Ensemble de brossage mécanisé « DRILLER », équipé d’une gaine flexible et d’un ensemble de brosses adaptables aux sections des différentes gaines à traiter.
Aspirateur air/eau 60 litres.
Centrale mobile de traitement d’air.
Divers petit matériel de brossage, essuyage et lavage.

Dégraissage et Entretien des circuits d’extraction des hottes de cuisine

L’opération de dégraissage est réalisée selon le procédé suivant : Fabrication sur site d’une mousse détergente et application au canon à mousse sur les surfaces à traiter pour une mise en émulsion des graisses.

Principes généraux


• Dépose partielle, selon besoin, des plaques de faux plafond
• Vérification du bon fonctionnement des installations
• Mise en place du matériel d’intervention
• Mise en place des protections à usage unique
• Mise en hors tension et protection des sources électriques
• Dépose, dégraissage des filtres en place, des récupérateurs de graisse
• Dégraissage de la turbine d’extracteur
• Dégraissage du réseau de gaines (accessible par trappe de visite)
• Dégraissage des caissons et collecteurs intérieurs et extérieurs
• Remise en place des filtres, des récupérateurs de graisse
• Essuyage des inox (à la main)
• Enlèvement des protections
• Nettoyage et désinfection des sols, des évacuations et mobiliers
• Vérification du bon fonctionnement des installations électriques
• Signature du registre de sécurité
• Certificat d’intervention

Produits

Produit de type alcalin moussant dilué selon recommandations du fournisseur (pulvérisation, trempage) certifié conforme au nettoyage dans l’industrie Agroalimentaire selon les normes en vigueur.

Matériels

• Equipement de protection individuel
• Nettoyeur haute pression eau chaude 100/120 bars
• Canon à mousse
• Compresseur
• Aspirateur 60l air et eau
• Divers matériels de brosserie, lavage, essuyage et protection des équipements